Vague à l’âme

Chant des veillées amères, pour une nausée salée à bord béant.

© Yvesan

Au port d’hier, je suis tombée.

© Yvesan

Le vent navré souffle sur les plaies, narrant les fissures colmatées à la sciure de cure-dent.

© Yvesan

Un corps à corps. J’ai mal à l’âme.

© Yvesan

Hanter l’air comme un linceul, le temps que tout décante.

© Yvesan

Dans le chaos dort une étoile.